De Loire en mer Noire 2010 (4599 km)

de Tata à Baja

Tata - Baja photos de cette étape

du 04/05/2010 au 07/05/2010

  • nombre km effectifs : 336
  • temps effectif : 4 jours
Chouette, une pîste cyclable, même après le rond poin !Et bien non ! elle ne dure que 100 m direct dans le pré !!!Szylvia, notre fée Hongroise.Coordinatrice de tous nos contacts en HongrieMerci pour l'hébergement à Budapest.Nos hôtes rotariens de la soirée à BudapestTrois Etoiles pour le cuisinier et sa famille

de Tata à Baja

De Tata à Baja : 336 km

Encore une étape galère : en fait nous avons abandonné le Danube avant Gyor et jusqu’à Budapest « pour obligation professionnelle » : la promotion du Don du Sang.

En réalité, en dehors de l’eurovélo 6, les cyclistes sont complètement ignorés, sauf grandes villes (et encore !!!) Nous devons enchainer nationale, portion d’autoroute (frei),  traversée de ville ou autre cul de sac aboutissant parfois dans un champ ! lorsque nous essayons d’éviter la grande circulation.
Budapest est mieux aménagée pour les vélos, mais avec beaucoup de traversées de chantiers ou des revêtements un peu cahotiques : l’europe vélo se construit petit à petit.

Nous retouvons enfin l’eurovélo 6  sur la rive droite de Budapest.
Nous visitons involontairement la rive gauche à la recherche d’un hôtel disparu, mais Szylvia, notre ange gardien, nous sortira de l’embarras par téléphone mobile, puis nous accueillera chaleurement à l’hébergement qu’elle nous a personnellement réservé et offert. Merci.

En soirée nous présentons notre périple et nos motivations à une assemblée rotarienne, suivis avec beaucoup d’intérêt par la jeunesse présente.
Nous quitterons Budapest le lendemain par une traversée cette fois nord/sud, mais en bateau, car plus rapide, moins dangereuse et plus agréable.
Encore une fois merci Szylvia.

Nous y rencontrons un sympathique couple anglais en villégiature à Budapest pour quelques jours.

Après quelques heures de visite de Budapest et une « ice cream » chez Mac DO pour se brancher WiFi et mettre à jour le site « de Loire en Mer noire », nous prenons la route du Danube …
Il coule nord-sud en direction de Belgrade (Serbie), où nous avons rendez-vous dans quelques jours, à environ 500 km plus au sud sud-est.

La sortiede la  banlieue de Budapest est un peu laborieuse et trouver une solution de campement encore plus difficile.
Après 19h30, nous accostons John et sa fille pour demander le chemin du camping, il nous accompagne, le camping est fermé, il recherche par téléphone d’autres solutions d’hébergement …
Finalement nous camperons dans son jardin, partageant notre casse-croute autour de quelques bons verres et même le petit déjeuner du lendemain matin.

C’EST TOUTE L’HOSPITALITE  ET LA CONVIVIALITE HONGROISE QUI EST RESUME PAR L’ACCUEIL DE CETTE CHARMANTE FAMILLE.

Le lendemain nous suivrons le Soroksari Duna (bras du Danube) sur plus de 50 km. L’eurovélo est plutôt bien signalé, mais les pistes sont parfois difficilement cyclables :

10 à 15 km sur une  digue herbeuse et cahotique
Et le surlendemain  15 km de piste sablonneuse (parfois dangereuse) parsemée de galets et de silex (peut-être pour allumer le feu de camp du soir ? !!!).

Heureusement, de Rackeve à Baja, pour compenser,  il  y a le calme de la campagne, ponctué de forts plaisants villages ruraux, avec de temps en temps cygognes, renard, biches,  lièvres ou autres troupeaux de chevaux et quelques oiseaux : pie grièche, phragmite des joncs, tarier pâtre, rouge-queue à frond blanc .

ATTENTION (pour les cyclorandonneurs) : à partir de la sortie de Budapest « l’eurovélo6 » n’est que rarement isolé de la circulation automobile, ou  partiellement cyclable (pistes herbeuses, sabloneuses, donc éreintantes, voir dangereuses).
On devine parfois quelques travaux d’amélioration en cours, mais il y a encore beaucoup à faire…




Laissez vos commentaires ou posez vos questions sur notre fan page facebook