De l'Auvergne à la Nouvelle-Zélande 2010 (18000 km)

New Zealand !

Auckland photos de cette étape

du 06/09/2011 au 15/09/2011

Démontage du vélo à SydneyPuir remontage à Auckland. Ca y est, on y est !La sky tour.Car il n'y a pas que le rugby sur terre...IMG_4836Marion cherche un terrain plat où aplatir le ballonNotre mascotte arrivée à destinationPort d'AucklandIMG_4867

New Zealand !

New Zealand ! Ca y est ! Après 14 mois de voyage et 18.000 kilomètres parcourus à vélo, nous arrivons à destination, nous foulons le sol de la Nouvelle-Zélande, le dernier pays d'une série de 22. Depuis 2008, année de notre rencontre avec Marion, la Nouvelle-Zélande hante nos rêves, anime nos discutions, nourrit des craintes et des espoirs. Elle a été une lointaine lanterne qui nous a guidé depuis plus de trois ans telle l'étoile du berger guidant les trois mages. Et maintenant, nous la touchons, avec une immense émotion. Les larmes coulent sur les joues de Marion alors que l'avion s'apprête à atterrir, larmes de satisfaction d'avoir mené à bien un projet dont elle ne connaissait pas vraiment l'ampleur, même si elle s'en doutait un peu.

 

La Nouvelle-Zélande nous accueille donc, comme elle va le faire avec 100.000 autres visiteurs les prochains jours. Car dans trois jours commence la coupe du monde de rugby, un événement dont tous les kiwis (habitants de Nouvelle-Zélande) parlent depuis plus de 2000 jours, depuis le jour où ils savent qu'ils doivent accueillir un tel événement. La Nouvelle-Zélande, terre de rugby, est en ébullition. A croire que chacun des volcans qui parsèment le pays vont entrer en activité. Nous avons récupéré deux tee-shirts de supporters des bleus à Sydney, et nous les portons avec grande fierté dans les rues d'Auckland le 9 septembre, jour de l'inauguration. Les matchs France / Nouvelle-Zélande qui se sont disputés en coupe du monde ont laissé de profondes séquelles dans le coeur des kiwis. Les All Blacks favoris ont été à deux fois battus à la grande surprise générale. Or, cette année, les deux équipes sont dans la même poule. Le France / Nouvelle-Zélande qui se disputera le 24 septembre prochain est LE match de la coupe du monde, celui que tout le monde veut voir, celui que les All Blacks doivent absolument gagner pour effacer la douleur des dernières défaites. Lorsque nous discutons avec des kiwis, ils sont partagés. Certains veulent que les All Blacks gagnent la coupe du monde, peu importe ce qui se passe dans les poules et lors des matcsh suivants. D'autres veulent avant tout que les All Blacks battent les Bleus, peu importe s'ils gagnent la coupe ou non. Marion et moi aimerions que les Bleus battent les Blacks, et que les Blacks gagnent ensuite la coupe du monde. Ainsi tout le monde serait satisfait, et les Bleus resteraient encore la bête noire des All Blacks. Nous serons dans le stade le 24 septembre, l'ambiance risque d'être féérique.

 

Nous vivons donc les premiers jours de la coupe du monde au coeur de l'action, à Auckland même, alors que nous sommes hébergés chez Kim et Blair. Américaine, Kim est pourtant une féroce supportrice des bleus, au grand désespoir de son mari kiwi. Puis nous nous installons chez Brian et Rachel, mes deux amis kiwis vivant à Kumueu à environ 40 kilomètres d'Auckland.. C'est là que nous posons nos sacoches et débutons notre nouvelle vie de sédentaire. Sédentaire ? Qu'est-ce que c'est exactement ? Pour nous, sédentaire, cela commence par changer de garde robe. Nous rêvions depuis des semaines de porter un jean, c'est chose faite. Quel bonheur de ne plus porter le même pantalon ! Etre sédentaire, c'est aussi cuisiner. Non pas chauffer des pâtes et faire une tambouille avec notre réchaud à bois. Non, c'est faire une quiche lorraine, une pizza, des lasagnes et, la cerise sur le gâteau (ou du moins le glaçage sur le gâteau, comme disent les kiwis), du pain ! Etre sédentaire, c'est aussi avoir un lit, et aussi la même vue lorsque vous vous levez le matin. La notre donne sur la maison de Brian et Rachel. Ils nous ont installés dans un loft à l'arrière de leur maison, où nous disposons d'un lit, d'une table et de deux chaises. Nous nous y sentons bien, même si parfois nous avons peur que le vent violent qui souffle ces derniers jours emporte notre abri et nous avec. Etre sédentaire, c'est aussi et surtout avoir chaque matin les mêmes sourires et les mêmes regards en face de soi. Brian et Rachel sont nos hôtes pour les trois prochains mois. Pleins d'attention, à notre écoute, curieux de notre voyage ils se mettent à notre disposition avec la plus grande gentillesse, une gentillesse toute kiwi, une attention qui vous met à l'aise où que vous soyez.

Kumeu se situe à 40 kilomètres au nrod d'Auckland, et à 35 kilomètres à louest de l'hôtel où s'est intallée l'équipe des Bleus. Nous leur avons fait une petite visite, notamment pour prendre une photo des clermontois avec le ballon de l'ASM que nous transportons avec nous depuis 14 mois. Ce fut un petit moment fort agréable passé avec les bleus et quelques journalistes. A lire dans la Montagne...

Dans trois mois nous reprendrons les vélos pour pédaler dans l'île du sud. Pendant ce temps, nous avons tant de choses à faire ici, entre la coupe du monde, le film à monter, les livres à écrire, jouer au golf, aller à la piscine, cuisiner, jardiner, apprendre à tourner du bois, lire, discuter... Un long programme qui fait que, déjà, les journées nous paraissent trop courtes au pays du long nuage blanc...






Le livre

Que vous soyez cyclotouriste, voyageur ou sédentaire ouvert sur le monde, il y a mille et une raisons de vous réjouir de la lecture de ces Nouvelles Vagabondes.
Après plusieurs voyages en solitaire, Julien Leblay nous livre cette fois-ci le récit de son périple avec sa compagne Marion. Ne voulant se contenter de décrire le quotidien de leur voyage, il s’engage et se place résolument loin des clichés pour nous livrer avec sincérité ses impressions, que ce soit sur la vie du couple en voyage, ses préoccupations écologiques ou sur les traits culturels ou sociologiques des pays traversés.
Ce livre ne laisse pas indifférent et bouscule nos représentations exotiques du monde ; à sa lecture on découvre, on s’indigne et on s’émerveille tour à tour. Dans un style à la fois personnel et documenté, il nous offre une immersion complète, sans langue de bois, dans son voyage à vélo en couple. Il réussit finalement le pari de dresser un tableau contrasté et nuancé de cette longue aventure cyclotouriste qui ne sera probablement pas la dernière !

Cécile R.

352 pages dont 16 en couleur
Prix de vente : 20 euros

Disponible sur http://goodaventure.com

Le DVD

Julien et Marion Leblay quittent l'Auvergne en juillet 2010 pour une aventure de 22.000 kilomètres à vélo. Portés par le désir de découvertes et de rencontres, mais aussi par celui de promouvoir le don du sang, ils traversent l'ex-Yougoslavie, la Turquie, l'Iran, l'Inde, l'Asie du Sud-Est et l'Australie pour finalement arriver en Nouvelle-Zélande vingt mois plus tard.
Savoureusement pimenté, ce voyage donne le "goût d'aventure" !

Durée : 84 minutes.
Prix de vente : 15 euros

Disponible sur http://goodaventure.com
Visualisez la bande annonce