Tour d'Europe 2004 (5433 km) acheter le livre

Enfin le soleil polonais !

Cracovie - Strzelce Opolskie photos de cette étape

le 17/07/2004

  • nombre de km prévus : 243
  • nombre km effectifs : 218
  • temps prévu : 10h00
  • temps effectif : 8h25
etape 19 011etape 19 015etape 19 021etape 19 023etape 19 029etape 19 043etape 19 045etape 19 049

Enfin le soleil polonais !

Carte20bis.gif 

 

Notre « journée de repos » d’hier a été très chargée ! Nous avons fait une brève visite de Cracovie avant midi. Comme toutes les villes polonaises, Cracovie présente une grande place centrale, piétonne, autour de laquelle on peut manger et boire. Cette ville est très aérée, et entourée d’une bande de pelouse et d’arbres. Très mignon !

Nous n’avons pas pu rester longtemps car il nous fallait chercher le vélo. Nous sommes retourné chez notre réparateur. Le vélo est prêt !! Ce magasin ressemble à la caverne d’Ali baba. Il se trouve dans la maison de notre polonais. Ca ne paye pas de mine de l’extérieur, mais du matériel hightech, importé de France, s’étale partout autour de nous ! Il nous montre une roue en carbone hyper sophistiquée. En plaisantant, je lui dis qu’avec les routes de Pologne, avoir de telles roues n’est pas forcément judicieux. Il me répond « Ah oui, routes polonaises pas bon, routes polonaises zéro !! »… C’est pas nous qui le disons !!

Nous nous sommes ensuite directement dirigés en direction d’Auschwitz (photos 7 à 15). C’était une des visites prévues de notre voyage. A Auschwitz, un vieil homme nous a indiqué la route pour se rendre aux camps. Nous rentrons donc dans cet endroit qui est le symbole de la torture et de la barbarie. C’est terrifiant. Les bâtiments où étaient entassés les juifs sont ouverts au public et présentent les atrocités des nazis. Depuis notre enfance nous entendons parler de ce lieu où des milliers de juifs ont péri. Mais là, nous foulons ce sol, qui a vu tant d’hommes tomber, souffrir et périr. C’est étrange. Nous sommes là, avec notre appareil photo, à observer l’Histoire. Au fil de la visite, la barbarie nazie apparaît avec plus en plus de violence. Des valises, des vêtements, des peignes et des brosses… des cheveux… Les nazis étaient de grands collectionneurs…

Nous sommes restés près de quatre heures. Nous nous sommes presque pas parlé Fabien et moi. Nous allons de bâtiments en bâtiments, d’horreurs en horreurs. Cette visite marque tous les esprits. C’est notre Histoire à tous qui est présentée dans ces murs. Mais il faut le voir, pour ne plus que ça se reproduise. Et pourtant... d’autres horreurs sont encore présentes dans ce monde... Au retour, nous pensons à ce vieil homme qui nous a indiqué la route à suivre pour aller au camp. Cet homme a certainement vu ces horreurs, étant jeune… Il nous a conduit à son passé, il nous a invité à aller voir son enfance…

Nous sommes revenus le soir pour retourner dans Cracovie. Nous sommes allé manger dans le Sioux restaurant. L’ambiance est vraiment très sympa. Deux cow-boys vous attendent à l’entrée, le jean et le chapeau sont de rigueur pour tous les serveurs et serveuses. C’est Gloria qui s’est occupée de nous (photo 20). Nous avons mangé un bon steak, un vrai, pas panné. Depuis la Croatie, nous n’avons mangé que de la viande pannée… C’est comme ça qu’on prépare les steaks dans ces pays… Peut être pour éviter de voir ce qu’on mange !! Ce restaurant est vraiment très sympathique. A la fin du repas, on explique à Gloria notre tour, et lui disons que nous avons un site Internet où l’on met les photos de ce qu l’on voit de plus joli dans la journée… « So, can we take a picture of you to put on our web site?! ». Très charmante.

Aujourd’hui, nous avons quitté le camping de Cracovie pour rejoindre celui près de Strzelce Opolskie. Nous ne sommes pas allé à Otmuchow comme prévu. Notre amie Renia étant restée en France, nous n’avions plus de raisons d’y aller, même si c’est très joli à ses dires ! Nous avons donc effectué 218 kms en 8h25. Le vélo étant réparé, ça va beaucoup mieux !! Le relief était relativement plat, avec la traversée de jolies forêts. Le soleil a eu beaucoup de mal à traverser les nuages ! Le matin s’annonçait bien, avec un beau ciel bleu, mais la pluie a pris le dessus. Alors on se dit que, pour citer Renaud, c’est « un pays où habite la pluie, où quand il fait beau, c’est un mauvais présage, c’est qu’il va faire gris, c’est qu’il va pleuvoir ». Mais finalement on a eu droit a une après midi ensoleillée… enfin !! Ca fait plus d’une semaine qu’on pédale sous la flotte, ça fait plaisir de voir un peu de ciel bleu.

Le camping de Sucha, près de Strzelce Opolskie est une horreur. Nous le déconseillons très fortement !!! Déjà, le prix est à la tête du client. Pour nous, c’est 40 zloty (un peu moins de 10 euros) ; pour d’autres français en camping car, c’est 30… Allez comprendre. Les sanitaires sont on ne peut plus sale, une seule douche pour tout le camping… Bref, le plus mauvais que nous ayons vu jusqu’ici. Nous rencontrons plusieurs français ici. Un groupe de 4 cyclistes et leurs femmes assistantes viennent de Verdun. Ils ont traversé l’Allemagne et traversent maintenant la Pologne. Ils ont déjà fait plus de 1500 kms et vont encore en faire 1000. Ils étaient partis à 5, mais un de leur collègue s’est cassé la clavicule en Pologne. Il a mal négocié une ornière (photo 26) et a chuté… Ah, les routes polonaises !! Ils nous ont offert une petite gnolle de mirabelle pour bien dormir… On va donc se coucher pour une bonne nuit réparatrice. Demain nous rejoignons Wroclaw, ou nous sommes attendus…

Depuis le départ, nous avons parcouru 3139 kilomètres, en 128h50 minutes