Tour d'Europe 2004 (5433 km) acheter le livre

Nous sommes à quelques kilomètres de l’Auvergne !!!

Troyes - Dornes photos de cette étape

le 31/07/2004

  • nombre de km prévus : 204
  • nombre km effectifs : 216
  • temps prévu : 9h00
  • temps effectif : 8h55
etap 30 001etap 30 007etap 30 009etap 30 013etap 30 019

Nous sommes à quelques kilomètres de l’Auvergne !!!

Carte30.gif

Jean Luc (le père) m’a accompagné sur une vingtaine de kilomètres, jusqu’à Cussangy pour une petit exercice matinal. Il est 6h30 quand nous y arrivons, nous n’avons pas vu les habitants de ce petit village, les Cussangeois (en un seul mot). Il me laisse là, il faut qu’il reparte pour réveiller Fabien ! Merci pour l’accueil et pour cette petite balade, ça fait toujours plaisir de pédaler avec quelqu’un. Un peu plus loin je double un couple d’allemands. Ils se rendent jusqu’en Espagne, pour un périple de près de 3 000 kilomètres. Je les vois avec leur tente et leurs sacoches. Si vous passez du côté du Cézallier, un lit vous attend. Dans notre Tour, nous avons tellement apprécié de dormir dans des lits lorsque nous étions accueilli ! S’ils ne passent pas loin, ce serait dommage qu’ils dorment en camping ! Et puis ils projettent d’aller dans l’Aubrac, alors je me devais de détourner leur itinéraire pour qu’ils viennent découvrir le magnifique Cézallier, très ressemblant ! A bientôt peut-être !

Fabien ne me rejoint qu’au bout de 150 kilomètres. Il fallait qu’il actualise le site ce matin, et ça prend pas mal de temps ! Il fait une chaleur épouvantable aujourd’hui. Il y a très peu d’ombre. Nous sommes toujours dans des campagnes très ouvertes, mais les élevages bovins prennent peu à peu le dessus sur les céréales. De belles charolaises nous regardent affronter nos derniers kilomètres ! Ca faisait longtemps que nous n’avions pas vu de troupeaux de vaches. Depuis… la France ! C’est incroyable mais partout où nous sommes allés, nous n’avons vu que très rarement de troupeaux. Souvent, dans les pays de l’est, nous avons vu ces vaches attachées à un piquet, mais jamais de troupeaux. Les vaches semblent donc être une caractéristique française ! Et honnêtement, ça fait du bien d’en revoir ! Ca donne de l’âme à ces campagnes, qui, jusque là, n’étaient que des terres de culture, traversées par des énormes machines agricoles.

Nous sommes arrivés au camping de Dornes vers 17 heures. On a bien pédalé, avec 216 kilomètres au compteur et 8h55 de selle. Ce petit village se situe à quelques kilomètres au nord de l’Allier (pas plus de 5). L’Auvergne est là, à quelques coups de pédale. L’employée voit Fabien arriver. « Ouh là là, d’où vous venez comme ça ?!! Fabien explique toute notre histoire. « Installez-vous, je vais appeler un ami journaliste ». Décidemment ! Il s’agit d’un journaliste de « Centre France ». Quelques questions, la photo habituelle, et c’est dans la poche ! Monsieur le journaliste de France 2, apparemment certains de vos confrères s’intéressent un peu à nous. Ah oui, pardon, vous, vous faites de la télé, c’est autre chose… ! Ceci dit, la télévision de France 3 nous a téléphoné et voudraient faire un sujet (avec des images et tout !). Ils nous retrouveront sur la route du bonheur demain !

Demain est donc la dernière étape !!! Nous arriverons comme prévu à 19 heures à la place de la Victoire, prêt de la cathédrale, sauf si on décide de faire demi tour ! On espère vous y voir nombreux. Cette aventure était magnifique. Nous sommes un peu pressés de rentrer pour vous raconter in vivo tout ce qu’on a vécu pendant ce Tour. Mais d’un autre côté, on repartirait bien pour un Tour, pour revoir du pays, faire de nouvelles rencontres, et porter encore un peu plus loin ce beau et important message du don du sang…

A demain donc, à Clermont-Ferrand

Depuis le départ, nous avons parcouru 5105 kilomètres, en 190h05 minutes.