Ouest balkans 2006 (5300 km) acheter le livre

D'un canyon à un autre

Zabljak - Podgorica photos de cette étape

le 13/07/2006

  • nombre de km prévus : 55
  • nombre km effectifs : 176
  • temps prévu : 3h30
  • temps effectif : 8h00
DSC07359DSC07361DSC07362DSC07364DSC07365DSC07366DSC07373

D'un canyon à un autre

Longue descente pour retrouver Gordonna, fidele au poste dans le bar pres du grand pont qui traverse le canyon. Elle m'offre un the et nosu discutons une heure ensemble le temps que la pluie cesse. Puis je reprends mon bolide pour longer ce fameux canyon. Decor impressionnant. Je dois lever les yeux haut dans le ciel pour pouvoir voir le somemt de ce canyon. Pentes abruptes. 20 kilometres tranquille, puis c'est l'obscurite. Un orage eclate. je me dis que c'est juste un orage d'ete, 10 mauvaises minutes a passer tout au plus. Celui ci durera 20 minutes... On a beau dire que la peau est etanche, je suis trempe jusqu'aux os. Puis la lumiere. La riviere Tara reapparait dans le canyon illumine, au loin. Je n'ai a peine le temps de me secher que de nouveau un autre orage eclate. Il est plus violent et tout aussi long. Je profiterai d'une longue descnete pour m'en echapper. Je fonce sur Mojkovac. je jette un oeil derriere moi et vois l'orage devorer le canyon avec appetit. Je suis sorti de la gueule du loup, trempe. Ce canyon etait magnifique mais j'en retiendrai surtout un mot :
- Mouille !

Je change de valle pour retrouver la vallee de Moraca. Petite montee (ce qui est are ici pour le signaler). Au sommet, spectacle ebouissant. La Montagne m'apaprait avec force et gradeur. Je suis une nouvelel fois facine. Ce pays est grand, immense, titanesque. 14 kilometres de descente a tres forte pente (10km) puis 10 km de descente tranauille. je me dis alors que cela va etre comem cela jusqu'a Podgorica. il n'en est rien. Mais de nouveau le spectacle est immense, peut [etre bien plus grand encore. Le canyon de Moraca. Immense, grandiose... Il m'est difficile d'exprimer ici les sensations vecues dans ce canyon. Je crois que jamais je n'ai ete ebloui de la sorte par la nature, qui demontre ici une force phenomenale. Plus de 10 km entre deux falises, puis elles s'ecartent gentiement pour laisser place a une petite plaine rongee par la riviere.

Apres plus de 50 kilometres de descente, me voila a Podgorica. L'etape que je viens de vivre a ete la plus belle que j'ai vecue de toute mon existence de cyclotouriste. La chaleur est etouffante, et ce sont les cigales qui m'accompagnent. Podgorica est situee dans un climat tres mediteranneen, insupportable. Je demande a trois jeunes ou je peux planter ma tente dans cette ville. Ils m'indiquent un parc. Chemin faisant, un chenapant a velo essaye de me voler tout ce qui depasse. Je luis dit tranquillement de ne pas tirer sur mon drapeau, ni sur ma petite peluche "goute de sang". Mais je m'enerve franchement lorsqu'il tente de me prendre mon appareil photo. je le feinte et m'en separe sans lui dire au revoir. Cela ne me donne pas envie de planter ma tente dans cette ville (capitale du Montenegro avec 170000 habitants). Je continue alors mon chemin en direction de Kotor, et trouverai une petite prairie paisible pour passer la nuit.

PS ; le panneau avec le drapeau europeen, c'est poru illustrer le fait que l'union europenne aide le Montenegro sur de nombreux ouvrages (tunnels, ponts) pour son developpement. Le Montenegro joue gros la carte du tourisme. Ce pays s'est separe de la Serbie il y a un peu plus d'un mois, et esperent rentrer dans l'Union Europeenne grace au tourisme a mon avis. D'un point de vue financier, ils utilisent l'Euro depuis trois ans, et ce pays est bien plus cher que la Serbie. Mais il n'y a que tres peu d'habitants, c'est un tout petit pays, qui ne montre pas de signes de pauvrete. Je ne sais pas du tout ou ils en sont dans leur integration a l'Union Europeenne. Si certains d'entre vous le savent, dites le sur le forum !

Commandez le livre relatant cette aventure
dans notre boutique.

Ballade cyclobalkanique, 5300 kilomètres à vélo pour le don du sang, Julien Leblay, 2007.

Prix public : 15 euros.
couverture_balkans.jpg