Ouest balkans 2006 (5300 km) acheter le livre

Les belles cigognes ; la belle cycliste !

Zagreb - Pluska photos de cette étape

le 30/06/2006

  • nombre de km prévus : 90
  • nombre km effectifs : 145
  • temps prévu : 5h30
  • temps effectif : 7h30
DSC06741DSC06742DSC06743DSC06747DSC06748DSC06750DSC06752DSC06753DSC06755

Les belles cigognes ; la belle cycliste !


Départ à 11h00 de la place principale de Zagreb. Bérengère, comme prévu, est venue de Banja Luka ce matin pour venir pédaler avec moi pendant quelques jours. Une dizaine de cyclos nous accompagnent jusqu'à la sortie de la ville. Zagreb est une jungle urbaine, où les cyclos sont peu respectés et les routes pas du tout adaptées à nos deux roues. Après plus de 15 kilomètres ils nous laissent en pleine campagne. Me voilà seul avec Bérengère, jeune française de 26 ans et travaillant au centre culturel de Banja Luka. Vêtue d'une jolie robe à poisson, elle compte m'accompagner jusqu'à Pozega ou Osijek.

La route que nous empruntons est très plate. A Ivanic Grad, nous décidons de changer l'itinéraire prévu pour visiter le parc naturel de Lonjsko Polje, réserve de cigognes. Alors que la route prévue initialement était rectiligne, celle que nous empruntons suis les larges méandres de la Sava. Le parcours se rallonge...

On traverse de nombreux villages que nous trouvons très charmants. Des petites maisons en bois (sûrement des fermes) retiennent notre attention. Sur le toit de nombreuses d'entre elles, des cigognes ont fait leur nid. Les maisons sont en briques, apparentes lorsqu'elles ne sont pas encore couvertes par de la chaux. Enfin, une odeur de ferme vient jusqu'à nos narines.

A chaque arrêt, nous sommes harcelés par les moustiques. Des hordes de moustiques !

Nous gardons un rythme de 20 km/h sur cette route très plate. Bérengère affiche toujours un large sourire au fil des kilomètres. 80 km, 100 km, 120 km, 140 km... Finalement, après 145 kilomètres, le bar de Pulska nous fait de l’œil, nous nous y arrêtons. Le coca bien frais est très apprécié, les toilettes également, me permettant de ne pas offrir sur un plateau mes lobes fessiers aux moustiques affamés ! Au bar, des croates viennent me voir en me tendant le journal et en me demandant si c'est bien moi sur la photo. Oui oui c'est bien moi !

Finalement, nous planterons notre tente au petit terrain de foot du village ou des jeunes s'en donnent à cœur joie. L'un me demande qui va gagner entre la France et le Brésil. Le Brésil, évidemment ! Alors que nous essayons de manger nos pâtes, enclavés dans la tente étroite pour se protéger des moustiques, Ivonna vient nous rendre une petite visite de courtoisie. Finalement elle nous laissera tranquille pour une nuit bien méritée. Avec 145 km, il s'agit pour le moment de la plus longue étape de ce tour. Le relief fut très plat mais il fallait quand même pédaler...! Bérangère a battu son record de distance aujourd'hui, et elle ne semble pas plus fatiguée que cela. Comme quoi, cela ne demande pas un entrainement très particulier...

Demain, direction Pozega ou nous sommes attendus pour une action médiatique. A suivre...

julien
 

Commandez le livre relatant cette aventure
dans notre boutique.

Ballade cyclobalkanique, 5300 kilomètres à vélo pour le don du sang, Julien Leblay, 2007.

Prix public : 15 euros.
couverture_balkans.jpg