Ouest balkans 2006 (5300 km) acheter le livre

Collecte de sang à Novo Mesto (Slovénie)

Novo Mesto - Celje photos de cette étape

le 23/06/2006

  • nombre de km prévus : 115
  • nombre km effectifs : 127
  • temps prévu : 7h00
  • temps effectif : 7H30
DSC06554DSC06555DSC06557DSC06560DSC06561DSC06567DSC06568DSC06569

Collecte de sang à Novo Mesto (Slovénie)

Journée de repos à Novo Mesto : collecte de sang

Pour la première journée de repos, je me dirige à l'hopital où m'attend Barbara Ozimek, chargée de la communication du don du sang à Novo Mesto. En compagnie du chef de la croix rouge et de la directrice de l'hopital, j'ai droit à une visite guidée des lieux.

Rien n'est réellement différent à comparer de la France. Les tests sont les mêmes, le questionnaire plus ou moins identique. Etant interdit de don en France (du fait que j'ai été transfusé), je demande toujours s'il m'est possible de donner mon sang dans les pays que je visite. Malheureusement, il me faut rester en Slovénie au moins 6 mois avant de pouvoir donner mon sang. Chose qu'il m'est évidemment impossible de faire, tout de suite en tous les cas. Tant pis, je ne le donnerai pas ici...

La croix rouge slovène doit collecter chaque jour en moyenne 400 poches, ce qui est beaucoup pour un petit pays de seulement deux millions d'habitants. Généralement la Slovénie ne connait pas de pénurie, sauf lors de périodes comme aujourd'hui, alors que les accidents (de moto principalement) augmentent avec l'arrivée des beaux jours et les vacances. Dans quelques semaines, les slovènes partiront en vacances et il y aura moins de personnes à donner leur sang, pour un besoin quasi identique. Comme dans de nombreux pays, la periode estivale est toujours une période difficile pour les centres de don du sang.Alors amis slovènes, allez donner votre sang !

A Novo Mesto, deux collectes de sang sont organisées par semaine, ce qui permet à la croix rouge de collecter environ 80 poches par semaine, ce qui est suffisant pour la région.

Ici comme ailleurs, seuls 5% de la population donne son sang, alors que plus de 80 % en aura besoin un jour ou l'autre...

Cette visite guidée se fait en compagnie des journalistes de la télévision locale. Ils resteront avec nous plus d'une heure et demi. Avant de reprendre le vélo je m'attarde sur deux saucisses moutarde, qui sont offertes offertes à chaque donneur après le don de sang. Un vrai régal, à 10h00 du mat' ! Je repars avec le drapeau noircit par quelques signatures, ainsi qu'avec la mascotte du don du sang. Alors que la peluche de la Nouvelle-Zélande est rouge, celle-ci est jaune. J'ai oublié de vous la prendre en photo, ce sera pour la prochaine fois (mes batteries sont à charger, je ne vais pas les embêter en plein repas!).

Il est 11h00 lorsque j'écris ces mots. La nuit dernière a été très courte (couché 2h00, levé 6h00...) alors je vais faire une petite sieste, à l'ombre ! La chaleur est toujours aussi suffocante. Tout le monde ici me souhaite d'avoir un temps meilleur pour les prochains jours ! Je le souhaite plus vivement que tous !

Demain je vais à Celje, que je retrouverai après une longue étape. Je ne suis pas sûr de trouver le temps d'actualiser internet là-bas. J'ai prévu une journée de repos à Maribor, le site internet sera actualisé là-bas pour sûr !

On se voit après la sieste pour de nouvelles aventures ! N'hésitez pas à poser vos questions sur le forum et à y laisser vos commentaires, je vous trouve un peu fatigué. Il fait chaud aussi en France ?!!

Quatrieme etape : enfin un peu de fraicheur...

Après une agréable soirée passée en compagnie des stagiaires et VIE de Renault, je quitte mon hote Benoit de bon matin. Benoit est également un cyclotouriste, et pense retourner en Fance a vélo... s'il ne pleut pas ! En effet, il accepte tout a vélo, sauf la pluie ! Avant de partir, il signe mon drapeau, en guise d'un don du sang tres prochainement, qui sera une premiere pour lui. Merci encore Benoit pour ton accueil a Novo Mesto, en esperant te recroiser sur la route ici ou ailleurs !

Apres quelques kilometres sous la fraicheur matinale je passe devant le magnifique chateau d'Otocec. Construit au 13eme siecle, il fut brule pendant la deuxieme guerre mondiale. Il a ete restaure et il est utilise aujourd'hui pour le tourisme. Vous pouvez y passer une nuit si vous en avez les moyens, sachant qu'il doit s'agir de l'hotel le plus cher de Slovenie... De mon cote je me contete de le photographier. Ses couleurs clairs (murs et toitures) se fondent a merveille avec la verdure environnante et le petit pont en bois tres typique de Slovenie.

Apres Skocjan, je grimpe un peu dans les vignes et les vergers. Toujours le meme paysage buccolique, ou les maisons blanches surplombent de petites vignes (ici quelques pommiers se sont integres au decor) ; le tout etant domine par une eglise blanche au toit tres pentu. Un plaisir de pedaler dans ce tqableau paysagiste.

Je retrouve ensuite une petite route paisible le long de la riviere Sava. Je m'arreterai un moment a la petite ville de Lasko, celebre pour sa biere. Il y a deux bieres en Slovenie : l'"Union", fbriuee a Ljubljana, et la Lasko, fabriquee ici. Ces deux bieres sont tres fortement ocncurrentes et les slovenes sont tres regionalistes a ce propos. Demandez une biere a maribor, on vous ervira une Lasko ; demandez une biere a Ljubljana, on vous servira une Union. Des plus en plus de Slovenes preferent la Lasko. C'est vrai que la version "brune" est tres bonne, mais les deux èarques se boivent tres bien, avec moderation toujours, bien entendu...!

La derniere portion de route n'est pas des plus agreable du fait du trafic important jusqu'a Celje. Me voila arrive dans la ville, apres 106 kilometres et 6h00 de velo. Il est 2 heures de l'apres midi. Il s'agissait dune petite etape car tres plate. Ici, je cherche l'Office de Tourisme pour voir ou je pourrai planter ma tente. Ne le trouvant pas, je me dirige vers le parc ou les lyceens fetent la fin des cours. Un bordel dans ce parc... Je me mets un peu a l'ecart. J'ai a peine le temps de poser mon velo sur la bequille qu'un jeune slovene m'accoste.
- Zdravo ! (Salut !)

- Est-ce que tu voudrai venir avec mon ami discuter un peu ?
- Euh...oui ! Bonne idee !
Rok est un cyclotouriste, c'est pour cela qu'il m'a accoste. Il me raconte le periple qu'il avait fait l'an passe avec son ami Klemen en Croatie. A cote de lui, Bojan. Il n'est pas cyclotouriste mais neanmoins tres sympatique aussi ! Rok me demande ou je vais maintenant.
- Je reste ici, j'ai termine ma journee. Il faut que je vois ou je peux planter ma tente. Vous connaissez une endroit tranquille dans le coin ?
- Pour planter ta tente, Bojan a un grand jardin. Mais j'ai un lit de disponible chez moi.
- Ah ben ca c'est une super idee !
Klemen nous rejoins et je les suis chez Rok ou je depose toutes mes affaires. Puis on se dirige a velo jusqu'au chateau qui domine toute la ville, accompagne de la coipne de Rok, Mojca. Ils m'expliquent l'histoire de ce chateau. Il fut constuir au 13 e sicle ( a verifier quand meme) par les Comtes de Celje, qui etaient les grands rivaux des Halsburg. A une periode, ces deux grandes familles ont mis en jeu leur terre. La famille qui aurait le premier un garcon ayant le sang royal a 100% aurait alors toutes les terres. Les comtes de Celje furent les premiers a avoir un garcon, mais la mere n'etait pas issue de la royaute. Ils se sont fait devancer sur ce point par les Halsburg, qui ont ainsi herite de tout le territoire des comtes de Celje. Et c'est de cette histoire de "coucherie" qu'est ne l'Empire Austro Hongrois.
- S'ils avaient ete un peu plus habile sous la couette, Celje serait aussi grand que Vienne, et Vienne aussi petit que Celje, me dit Klemen en soupirant !
Amis historiens, vous etes les bienvenus a rectifier ces paroles si elles sont erronnes, ce qui est possible.

Le chateau offre une vue imprenable sur la ville et les alentours. Ils me montrent la montagne que je devrai gravir demain. Le pied se situe a 20 kilometres de Cleje, et ils me promettent 14 kilometres de montee inoubliable ! A voir demain. En attendant ils veulent aller sur la butte opposee au chateau, ou se trouve l'Eglise. Mes jambes et mon corps tout entier demandent grace, je suis epuise ! Finalement on rectre chez Rok pour prendre une bonne douche. J'ai alors 127 kilometres dans les jambes !

Pour finir, nous avons passe la soiree autour d'une biere (melange de blonde et de brune) a regarder le match de foot. La France a gagne 2-0... Il va surement pleuvoir demain !

Encore une fois, la fin d'etape a ete tres sympathique avec cette rencontre inatendue. J'ai passe une soiree fabuleuse avec ces jeunes slovenes (ils ont tous environ 27 ans) tres interessants. J'espere pouvoir rouler avec eux sur mon retour. Et, pour sur, j'irai dormir au camping que tient leur ami Sebatian pres de Bovec : un ecocamping du nom de Adrenaline Kamp ou quelque chose comme cela, construit uniquement avec des materiaux biodegradables. Je vous en reparle fin aout !

Merci a vous tous pour votre accueil chaleureux et spontqne, ce fut une superbe soiree pour moi. Et l'on se reverra plus tard, c'est une certitude !

Julien
 

Commandez le livre relatant cette aventure
dans notre boutique.

Ballade cyclobalkanique, 5300 kilomètres à vélo pour le don du sang, Julien Leblay, 2007.

Prix public : 15 euros.
couverture_balkans.jpg