Nouvelle-Zélande 2005 (2750 km) acheter le livre

Don de sang à Auckland

Auckland photos de cette étape

le 13/10/2005

637638643644645646647650

Don de sang à Auckland

Bon alors, c'était quoi cette surprise ? Eh bien en fait, je ne peux pas donner mon sang en France car j'ai été transfusé. Toutes les personnes ayant reçu du sang en France ne peuvent plus le donner pour toute leur vie... La règle est différente en Nouvelle-Zélande, l'interdiction n'est valable que un an. Du coup, je suis tout à fait apte à donner mon sang ici !

Je me suis donc rendu jeudi matin au centre de don du sang où m'attendaient les infirmières ainsi que Paul Hayes (le responsable marketing de la banque de sang) et Sarah, qui a organisé toutes les interviews avec les journalistes. C'est la fille de l'ombre, qui a fait un travail énorme et remarquable pendant un mois et demi.

Je me suis donc allongé sur ce fameux lit. L'infirmière m'a piqué le bras droit avec le plus grand soin, même pas mal ! Le temps que je donne mes 400 et quelques millilitres de sang, Paul Hayes m'a remis différents cadeaux pour me remercier, dont le "Certificat of Appreciation", généralement donné aux donneurs après plusieurs dons (25, 50, 75, 100...). Mais ils ont estimé qu'après les 2750 kilomètres, ça se méritait aussi !! C'était une belle surprise pour moi aussi !

Je me suis relevé 5 minutes après sans aucune difficulté, puis j'ai repris mon vélo (une dernière fois avant de le vendre, snif !!) après des remerciements respectifs. J'ai vraiment été surpris de ne pas être du tout fatigué après ce don de sang, malgré la fatigue accumulée pendant un mois et demi. Comme quoi, il est vraiment plus facile de donner son sang que de pédaler autour de la Nouvelle Zélande !

Cette matinée était importante pour moi et pour le Tour. Je peux enfin dire "oui, je l'ai fait et c'est vraiment pas dur en fait !", et même après avoir pédalé pendant 1 mois et demi ! Par contre, je ne promets pas de revenir en Nouvelle-Zélande tous les trois mois pour donner mon sang !

Et chose sympa, j'ai enfin pu signer ce fichu drapeau. Deux petits mots pour résumer à la fois le Tour à vélo et ce don de sang : "Merveilleuse expérience !"