Nouvelle-Zélande 2005 (2750 km) acheter le livre

Dernière longue étape pour ce voyage à vélo en Nouvelle-Zélande

Hamilton - Ramarama

le 11/10/2005

  • nombre de km prévus : 75
  • nombre km effectifs : 105
  • temps prévu : 5h30
  • temps effectif : 7h00

Dernière longue étape pour ce voyage à vélo en Nouvelle-Zélande

J'ai passé la soirée d'hier avec Stephen et sa femme Anne. Ils habitent dans une petite ferme à 40 kilomètres d'Hamilton, sur la côte ouest. Ils ont environ 5 hectares, 7 vaches, 15 brebis, quelques poules et un cheval...! Il n'y a pas d'électricité : ils ont la lumière et la télé grâce à un générateur fonctionnant au fioul ! Cet endroit est assez incroyable ! Quelques minutes avant, nous étions dans Hamilton, une des plus grandes villes de Nouvelle-Zélande, et maintenant, on se retrouve dans un endroit complètement isolé...! Juste avant la nuit, Stephen m'a initié au kayak, sur une rivière rendue marron par les dernières fortes pluies. Ca change d'exercice, et c'est très agréable. Quelle tranquillité cet endroit ! Puis, j'ai eu droit à un somptueux repas avant une bonne nuit. Bref, superbe soirée dans cet endroit insolite !

Nous sommes repartis sur Auckland ce matin, alors qu'il a plu des trombes d'eau cette nuit. Au centre de don du sang, je revois Toni, du centre de don du sang de Tauranga.
- Eh Toni, content de te revoir !!
Mon passage à Tauranga était somptueux et je suis ravi de revoir Toni, qui a fait beaucoup pour ce Tour. Elle me dit que les résultats de mon passage sur Tauranga étaient très satisfaisants. Tant mieux !

Finalement je quitte toute l'équipe de Hamilton à 9h00. Le début d'étape se résume à une course contre la montre. Je suis poursuivi par un énorme nuage gris ! Mais finalement j'arrive à prendre le dessus et ne me fait pas trop arroser. Avant de quitter la nationale 1, je passe devant la grande usine de Fonterra. Ici, le lait arrive en énorme quantité et est transformé en poudre par déshydratation. Stephen me disait hier que ils pouvaient ainsi transformer jusqu'à 10 tonnes de poudre par heure... Impressionnant ! Je quitte rapidement la nationale 1 pour regagner une petite route qui longe la rivière (dont je ne me souviens plus le nom...). Petite balade agréable dans une campagne toujours très verte. En revanche, je me plante un peu dans les panneaux. Du coup, au lieu de suivre la rivière dans la plaine, je me suis payé un parcours un peu casse patte jusqu'à la fin de journée. Mais rien de bien méchant. Après avoir essuyé les collines du Coromandel, de Motu, de Napier, de Taumarunui, celles-là sont ridicules !

On m'avait promis un backpacker à Pukakawa. Mais je n'ai trouvé qu'un panneau m'indiquant ce backpacker... 3 kilomètres avant ! Il n'est que 14h00, et j'ai déjà 75 kilomètres dans les jambes. Pas question de rebrousser chemin, je continues donc ma route jusqu'à Pukekohe. Mais ici, il n'y a aucun hébergement pour vadrouilleur, alors je dois continuer ma route jusqu'à Ramarama, à 10 kilomètres de là... Alors que je ne devais faire que 75 kilomètres aujourd'hui, je me retrouve avec 105 kilomètres au compteur à mon arrivée au camping ! Ce camping se trouve juste à 100 mètres de la route "Great South Road". Si vous vous souvenez du départ, alors vous vous rappelez que le centre de don du sang que nous avions quitté se trouve précisément sur cette route : 71 Great South Road. Je ne suis donc pas loin de l'arrivée !!! Mais cette route fait plus de 40 kilomètres... Je passerai donc ma journée de demain sur cette route !

Je voulais planter ma tente ce soir, mais tous les emplacements réservés aux tentes sont gorgés d'eau, impossible de s'installer... Et puis honnêtement, j'ai un peu la flemme pour la dernière étape. Une cabine est donc très appréciée !!

Demain, dernière étape...!
 


 
Commandez le livre relatant cette aventure
dans notre boutique.

Voyage du bout du monde, 2700 kilomètres à vélo pour le don du sang, Julien Leblay, 2006.

Prix public : 14 euros.
couverture_nz.jpg