Tour d'Europe 2004 (5433 km) acheter le livre

Etape très colorée dans le midi

Les vans - Rémuzat

le 21/06/2004

  • nombre de km prévus : 192
  • nombre km effectifs : 143
  • temps prévu : 8h15
  • temps effectif : 6h35

Etape très colorée dans le midi

 

Le coq a remis ça ce matin à la même heure. On entame la troisième étape à 7h30. On quitte donc Les Vans pour rejoindre Vallon pont d’Arc (photo1). On traverse le magnifique bois de Païolive, à 5 kilomètres du lieu de départ. Les terrains pauvres de cette région de l’Ardèche donnent des forêts très particulières, où le stade climax ressemble à un taillis. Les vieux chênes multi centenaires ne dépassent pas les quatre mètres de haut et s’accrochent solidement aux blocs de calcaire. Un univers étrange… La montée au dessus de Vallon Pont d’Arc, en direction de Bourg Saint Andéol ressemble aux gorges de l’Ardèche, juste à côté. Sur le plateau, les champs de lavande nous accueillent, affichant les belles couleurs du midi. Juste avant la descente sur Bourg Saint Andéol, la suite du voyage se dessine au loin : les premiers massifs Alpins. Nous nous arrêtons manger dans ce bourg, dans la vallée du Rhône. Il est 11 heures.

On repart à 12h 30 pour traverser cette vallée industrielle de la Drôme. Nous admirons au passage des magnifiques centrales nucléaires… (photo 3) Entre nous, il vaut mieux avoir en face de soit des éoliennes dans le Cézallier ou le Mézenc, plutôt que ces bâtiments peu distingués…Nous les avons donc laissé derrière nous sans regret, pour gagner la route touristique des Côtes du Rhône. C’est tout de même nettement mieux ! Pas de dégustations prévues au programme, mais un tableau resplendissant. Les couleurs sont saisissantes ; le vert clair se mélange au doré des céréales. Nous sommes observés à notre droite par le Mont Ventoux, majestueux. Devant nous, se dressent les pré Alpes.

Nous regagnons la D94 à Nyons (toujours le département de la Drôme) et longeons désormais un des affluents du Rhône : l’Eygues (ou Aigues) après avoir traversé le « Pont de l’Europe » (photo 4, dédicacée à Eric Egli ;-)). Très vite, nous rentrons dans des gorges profondes (photos 5 et 6). Les anticlinaus et synclinaux se succèdent et nous abritent du soleil, dominant une route sinueuse qui fera le plaisir des motards. On sent que les Alpes ne sont pas loin ! Finalement nous nous arrêtons au camping de Rémuzat à 17H00, à 25 km au nord de Nyon.

Nous en avons pris plein les yeux toute la journée. Le beau temps était au beau fixe et les paysages très variés. Demain, c’est les Alpes ! Nous tenterons de rejoindre Briançon dans la journée (environ 170 bornes), mais cela dépend exclusivement des tendons. Les muscles se portent à merveille en revanche. C’est vrai que je roule très doucement pour les ménager (ce qui est assez frustrant : j’ai trop envie d’avaler les kilomètres à pleine vitesse, mais je dois me résonner)

Sinon, à chaque arrêt Fabien en profite pour faire la promotion de notre action, et donc du don du sang. Parfois des personnes viennent à notre rencontre, intrigués par le drapeau, les grosses valises et ces deux individus bizarres… Ils repartent avec un petit prospectus les invitant à visiter notre site ! C’est vraiment sympa de rencontrer des personnes et de voir que ça leur plaît. Pourvu qu’ça dure.

Nous avons donc parcouru 143 kilomètres, en 6h35 minutes. Nous avons du changer d’itinéraire du fait de mes deux tendons d’Achille qui faisaient la grimace ce matin. Nous suivrons donc la D 94 jusqu’à Briançon, en passant par Gap. Je ne pense pas que nous gravirons le col de l’Izoard. Nous sommes au début du Tour. Les deux premiers jours ont été très fatigants du fait de la fin des préparatifs et du changement radical de rythme de vie. Nous avons besoin de repos, tous les deux. Mes fesses ne sont également pas très contentes du voyage. J’essaye de gérer mes problèmes internes (tendinite et mal de c..) du mieux que je peux, mais c’est pas toujours facile de satisfaire tout le monde ! Fabien a toujours mal a son pied. On a fait le plein de pommade ce matin chez Fabien. Pour l’an prochain, il faut absolument que l’on se fasse sponsoriser par Hansaplast, ils ne pourront pas nous le refuser ! Ah oui, dernière chose, j’ai également fait une petite chute, sans gravité. Un nid de poule a traversé la route sous mes roues. J’ai pas trop cassé d’œufs, avec juste des petits bobos à la cheville, genoux (photo 8) et fesse (désolé mesdemoiselles, pas de photo).

A demain si vous le voulez bien. Nous, on va manger !

Julien

Depuis le départ, nous avons parcouru 447 kilomètres, en 20H05 minutes. Ca avance ça avance.

PS : Pour la mise à jour, faudra nous excuser pour les petits retards, mais dès qu’on demande aux gens une prise téléphone pour se connecter à internet, eh bien ils trouvent toujours quelque chose pour dire que ça ne marche pas… Alors on rame un peu pour se connecter. Finalement on s’est connecté à Rosans, au bar « La boule d’Or ». Merci au patron !

100 balades de Margot - photos de voyages