Ouest balkans 2006 (5300 km) acheter le livre

Dure étape de montagne

Pavlovica - Knezevo

le 01/08/2006

  • nombre de km prévus : 70
  • nombre km effectifs : 105
  • temps prévu : 4h15
  • temps effectif : 6h30

Dure étape de montagne

Apres les bucherons, ce sont les chiens qui ont pris le relai. Je quitte mon lieu de camping a 5h00 alors qu'un chien, planté a 30 metres de ma tente, hurle a la mort comme il l'a fait toute la nuit. Decidemment, ils ne sont pas les amis des cyclovoyageurs. Je rejoins Travnik a la faveur d'une descente tranquille. La, j'attendrai 10h00 pour retrouver Berengere. Elle a enfin pu mettre son velo dans un bus et m'accompagnera jusqu'a Banja Luka ou elle habite depuis bientot trois ans.

POur sortir de Travnik, deux routes. Nous choisisosns la plus difficile, celle qui nous conduit a la station de ski de Vlasic, a plus de 1700 metres d'altitude. Rien de tel pour une mise en jambe pour Berengere que cette montee de 15 kilometres. Au depart, une enorme cirque glaciaire nous fait face, imposante. Nous l'esquivons en poursuivant sur la gauche. LA route s'eleve en lacets. Puis la vue s'elargit. A la fois dans la vallee en contrebas et sur la suite du parcours, en haut. La route semble etre tracee a la regle. J'estime la pente entre 10 et 12 %. Ca tire sur les mollets ! POLur passer le temps nous agrementons la montee sur des discutions philosophiques : notre gout respectif pour les tomates, les bienfaits du chocolat, quelques devinettes hautement intellectuelles, la magie du referencement internet, les maisons contruites en materiaux biologiques... De fil en aiguilles, nous voila au sommet de cette montagne. La vue qui s'offre a nous est uen superbe satisfaction. Encore une fois Berengere a vaincu ses craintes. Cette ontee est a classer parmis les plus difficiels que j'ai eu jusqu'alors, et Berengere l'a gravie sans probleme. Epatante n'est-ce pas ? Nous ferons alors uen petite pause dejeuner sur la crete. Admirant a la fois la falaise abrupte a notre gauche, la vue a l'infini de vant nous, les petits vilalges dans la vallee et la couleur de nos pieds, marques par le soleil.

Nous descendons ce que nous venons de grimper, puis repartons a l'assaut d'une derniere montee, de 10 kilometres cette fois-ci. J'en ai plein les pattes; La dure journée d'hier, la nuit tres courte et la montee precedente m'ont coupe les pattes. Il est temps que cette etape se termine.

Knezevo est une petit village perche en haut de la cote. Depuis Travnik, Berengere me parle du Vlasicki Sir, le fromage de brebis de Vlasic. Nous en prenons un morceau pres d'un cafe. C'est tres sale. Au café, on nous explique qu'il faut la passer sous l'eau pour qu'il perde de son sel. Ils le font pour nous. Ils nous apportente egalement une nappe en papier, des serviettes, une assiette et un couteau. Merci pour toutes ces attentions. Je goutte pour la premiere fois a ce fromage; Tres bon, mais tojours sale. Je n'en abuse pas trop, je manque de vomir les dernieres bouchees... La patronne du cafe arrose la route, comem le font beaucoup de bosniens. Je n'ai pas encore vraiment compris ce rituel, qui consiste a gaspiller une quantité phenomenale d'eau pour apporter 5 miutes de fraicheur... Je lui demande alors d'en profiter pour nettoyer mon velo. Apres tous ces kilometres sur des chemins de terre, cela lui fera le plus grand bien. Finalement nous iront planter notre tente deux heures plus tard pres d'une petite source, dans un pres pele par les brebis. En face de nous, quelques petites maison, un berger qui rentre ses brebis, des prairies tondues par ces dernieres, un petit ruisseau, et un chien... Esperons qu'il soit tranquille celui la; Si oui, alors la nuit s'annonce belle.

Commandez le livre relatant cette aventure
dans notre boutique.

Ballade cyclobalkanique, 5300 kilomètres à vélo pour le don du sang, Julien Leblay, 2007.

Prix public : 15 euros.
couverture_balkans.jpg