Nouvelle-Zélande 2005 (2750 km) acheter le livre

Trempés jusqu’aux os !!

Wanganui - Hawera photos de cette étape

le 02/10/2005

  • nombre de km prévus : 119
  • nombre km effectifs : 101
  • temps prévu : 6h00
  • temps effectif : 6h00
DSC05833DSC05835DSC05836DSC05838DSC05842DSC05844DSC05845DSC05847

Trempés jusqu’aux os !!

Ce matin, on se lève comme d’habitude à 6h00. Mais le temps de régler nos montres et il est déjà 7 heures. On est passé à l’heure d’été cette nuit. Nous passons donc à 11 heures de décalage horaire avec l’Europe.

Après quelques petits kilomètres, on se fait doubler par un peloton. Nous voila en tête de course le temps d’un instant ! On continue de rouler sur la route numéro 3 qui n’a rien d’exceptionnel. Juste une succession de montées et de descentes dans une campagne banale. Après 40 kilomètres, on arrive à Waitotara, petit village rendu tristement célèbre il y a deux semaines. C’est ici qu’une jeune allemande âgée de 28 ans et habitant à Dresden a été prise en stop, puis assassinée… Et aujourd’hui, je roule sur cette route avec une jeune allemande de 28 ans, habitant à Dresden… Et étrangement, cette campagne que nous traversons a une atmosphère très particulière, sans âme…

Après 50 kilomètres, nous prenons notre déjeuner, puis repartons toujours bon train. Mais nous nous arrêtons quelques instants après pour couvrir nos bagages. Le ciel est noir et la pluie s’annonce imminente. Gagné ! Nous roulerons sous une pluie qui est de plus en plus forte jusqu’à Hawera. Cette pluie ne cesse pendant les 60 derniers kilomètres. Impossible de s’arrêter pour ne pas prendre froid. Cela me permet encore une fois de tester l’efficacité de mes bottes en caoutchouc. Comme je le dis souvent, ce n’est pas un temps à sortir des cyclotouristes ! Avant d’arriver au camping, on dévalise un supermarché. On a brûlé beaucoup de calories à lutter contre le froid, et on mange, on mange, on mange…!!! On est trempé jusqu’aux os et on a froid. On ne plantera pas la tente ce soir. Une cabine dans le camping s’impose ! On a roulé trois heures sous la flotte, vraiment pas génial pour admirer les paysages. Mais on a quand même réussi à garder le sourire, donc tout va bien ! Ces par des journées pareilles que l’on apprécie d’être accompagné !

 


 
Commandez le livre relatant cette aventure
dans notre boutique.

Voyage du bout du monde, 2700 kilomètres à vélo pour le don du sang, Julien Leblay, 2006.

Prix public : 14 euros.
couverture_nz.jpg