Nouvelle-Zélande 2005 (2750 km) acheter le livre

Rencontre avec le rotary club d'Havelock North (Nouvelle-Zélande)

Tutira - Havelock North photos de cette étape

le 19/09/2005

  • nombre de km prévus : 116
  • nombre km effectifs : 80
  • temps prévu : H(45
  • temps effectif : 4h30
Gwens holiday pix 337Gwens holiday pix 339Gwens holiday pix 340Gwens holiday pix 343Gwens holiday pix 344Gwens holiday pix 345Gwens holiday pix 346

Rencontre avec le rotary club d'Havelock North (Nouvelle-Zélande)

Après une bonne nuit réparatrice, nous voilà reparti à 8h00. Le départ est plutôt frisqué. Mais, après 15 kilométres, nous voilà au pied de la montée tellement redoutée, celle dont on nous parle depuis Gisborne...! Finalement, les 4 kilomètres de montée ne sont pas si terribles. On prend même le temps pour prendre quelques photos. On garde un rythme soutenu dans des paysages toujours très spectaculaires. A notre gauche, des prairies s'apprêtent à devenir de vastes pinèdes... Dommage.

Après 6 kilomètres de descente et une petite partie plate, nous voilà de nouveau près de l'océan. J'ai alors l'impression d'avoir terminé la journée, alors qu'il nous reste quand même plus de 50 kilomètres à faire ! Mais on en a tellement marre de ces collines, que pédaler 50 kilomètres sur du plat nous semble être de tout repos (lorsqu'il n'y a pas de vent, comme c'est le cas aujourd'hui !). Nous arrivons donc à Hastings en début d'après-midi après avoir réparé ma troisième crevaison du Tour. Là, Caroline doit acheter un nouveau pneu. Celui de l'arrière arrive à ses 8000 kilomètres. Tout se passait bien jusqu'à son arrivée en Nouvelle-Zélande. Mais depuis, il n'a pas du tout aimé les morceaux de verre très très nombreux sur ces routes... Ces morceaux de verre sont un réel problème pour les cyclos et cyclistes ici. Il vous est difficile de rouler sur le bas-côté sans subir une crevaison. Pour exemple, sur les 5400 kilomètres du Tour d'Europe, je n'avais crevé que 2 fois... Ici, après à peine 1000 bornes, j'en suis à 3 crevaisons...

Nous nous séparons une autre fois. Caroline restera à Hastings alors que je me dirige à Havelock North où Bary, du Rotary Club de Havelock, m'attend. Cela fait des mois que nous sommes en contact, ça fait plaisir de le voir, enfin ! Il habite à 3 kilomètres. Je le suis donc à vélo, sous une forte pluie. Content d'arriver, après 80 kilomètres !

Je suis allé dîner avec les membres du Rotary club et ait vidé toute la cuisine pour combler mon appétit féroce ! En fait, je passe toutes mes journées de repos à manger, et pourtant j'ai l'impression d'avoir perdu un peu de poids depuis le début... Je rattraperai tout çà à mon retour en France ! Certains rotariens sont cyclistes, alors on discute un peu de ce pays vallonné. Après un échange de fanion, nous rentrons chez Bary. Il m'explique le programme de demain, qui s'annonce très intéressant. Une télévision fera le déplacement, ainsi qu'un journal local et peut-être une radio. Il me montre aussi un article parut il y a un peu plus d'une semaine dans le journal local. Il m'explique aussi qu'il a reçu des coups de fils de la part d'autres clubs rotariens qui croyaient que ce Tour de Nouvelle Zelande à vélo était une blague... ! Est-ce que j'ai l'air de rire ?!! Ceci explique certainement le peu de réponse que j'ai reçu à mes messages !

Je vous dit donc à dans deux jours pour la suite de l'aventure. L'actualisation du site risque d'être difficile jusqu'à Wellington. Nous ferons les 300 et quelques kilomètres en 4 jours au lieu de 3 comme prévu, et l'itinéraire a un peu changé. Nous espérons ne pas être bloqués par la neige, les prochains jours s'annoncent très frais ! Donc ne vous inquiétez pas si vous n'avez pas de nouvelles, c'est que tout va bien !

A bientôt

Julien
 


 
Commandez le livre relatant cette aventure
dans notre boutique.

Voyage du bout du monde, 2700 kilomètres à vélo pour le don du sang, Julien Leblay, 2006.

Prix public : 14 euros.
couverture_nz.jpg